Bulletin des annonces N°139 Août 2015

Cliquez ici pour télécharge les annonces

Cliquez ici pour télécharger les annonces

Bien-aimés dans le Seigneur JESUS-CHRIST, Alléluia.
Nous rendons de multiples actions de grâce à l’Eternel DIEU, Créateur de toutes choses  et  Père  de  notre Seigneur JESUS-CHRIST pour la sollicitude extrême qu’Il déploie envers nous chaque jour, renouvelant  le souffle  de vie en nous et nous comblant de bonheur dans Sa maison. Ses bontés ne sont jamais épuisées et Ses compassions ne sont point à leur terme. Elles se renouvellent chaque matin pour ceux qu’Il agrée. Au Roi des siècles, immortel, invisible, seul DIEU, soient honneur et  gloire, aux siècles des siècles! Amen!
Nous sommes très reconnaissants au Seigneur pour l’immensité de Ses actions bienveillantes au milieu de nous. Et comme le dit la chanson, une vie ne suffirait pas pour dire merci à l’Eternel. C’est Lui qui permet que de nos maisons jaillissent des cris de joie pour la naissance des enfants, pour la santé et, particulièrement en cette fin d’année scolaire, pour le succès qu’Il a accordé à nos enfants. Plusieurs d’entre eux ont réussi à divers examens et avec de la manière : BAC, PROBATOIRE, CAP, BEPC, CEP… Nous leur adressons à tous nos félicitations. L’Eglise encourage l’excellence scolaire et académique. C’est la raison pour laquelle, je vous confie dans le creux de l’oreille que l’homme de DIEU prévoit de faire un geste d’encouragement à tous les enfants qui ont eu le BAC à 16 ans. Nous prions que le Seigneur permette que cela se réalise.
La connaissance scolaire est l’un des pouvoirs que l’homme doit chercher à acquérir ; elle permet à son détenteur de vivre loin du complexe et d’être une personne avisée. Les parents doivent donc veiller à l’éducation de leurs enfants. A ce sujet, l’homme de DIEU a déclaré en pleine Convention  2014 qu’un parent qui n’envoie pas son enfant à l’école est passible de punition. Aussi les parents doivent-ils dès à présent s’assurer de l’année scolaire prochaine de toute leur progéniture. Que le Seigneur les y aide. Attachons-nous au Seigneur comme cela est écrit  dans Proverbes 10:22 :  » C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre  d’aucun chagrin « . Cette bénédiction s’obtient dans la crainte de DIEU. En d’autres termes, cherchons la grâce de DIEU qui est la source de toute richesse.
Nous sommes au beau milieu des vacances, et de part et d’autre, le programme  de JEVIC-Vacances utiles bat son plein. Dans la dernière livraison de JEVIC-Info, nous avons publié les programmes de plusieurs antennes de la JEVIC. Ces programmes qui servent à l’encadrement des jeunes pendant les vacances, doivent être tout aussi la préoccupation des parents.  Ceux-ci doivent s’investir  non  seulement dans l’éducation scolaire de leurs enfants, mais surtout dans leur éducation spirituelle. Cette éducation spirituelle, comme celle que le jeune Samuel a eue, leur permet dès le bas-âge de nouer et d’entretenir leur amitié avec DIEU. Ceci est très important, car sur cette amitié va se greffer leur salut. DIEU les gardera, et leur donnera de témoigner Sa grandeur dans un monde perverti et qui se corrompt chaque jour davantage comme au temps de Noé. Mais il trouva grâce devant DIEU parce qu’il avait su à temps faire amitié avec DIEU.
Le Seigneur veille sur Son héritage et nous conduit lors de nos rencontres. Après Yagoua, nous nous préparons pour la Convention de Bertoua. C’est dans la prière, qui va du 03 au 10 Août 2015, que nous devons préparer cet événement. Dans le présent Bulletin des annonces, nous rappelons les dates des retraites et rencontres de l’Eglise.
Nous prions continuellement tous les bien-aimés et les Serviteurs de DIEU en particulier de nous aider dans ce devoir d’information en nous faisant parvenir les nouvelles de leurs localités respectives. La diffusion de nos nouvelles est une manière d’interpeller les uns et les autres, dans leur prière, à penser à leurs frères, non pas seulement ceux qu’ils connaissent, mais même ceux qui sont éloignés. Car nous sommes appelés à prier les uns pour les autres.
Dans le présent numéro, nous avons trouvé dans les archives de l’Eglise une lettre circulaire d’Août  1985 qui réglait le problème de la cuisine. C’est sur cette lancée que l’on organise la cuisine dans notre milieu. En réalité, le Seigneur nous a tout donné. Nous devons être reconnaissants parce que nous ne tâtonnons pas. Celui qui est ignorant doit seulement chercher à s’informer.
Nous rappelons aussi que les postes de travail sont disponibles dans nos institutions scolaires, et remercions tous ceux qui nous aident en nous faisant parvenir les nouvelles personnelles ou celles de leurs Assemblées.
En espérant vous revoir le mois prochain, je vous souhaite une bonne lecture. Que la paix du Seigneur soit avec tous les lecteurs.

Le Directeur de l’Edition et de la Communication
Rev. TCHANA Landry

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

*