LES MEDITATIONS DU JEUDI – Le lanceur d’alerte

🌿LES MEDITATIONS DU JEUDI🌿 Le lanceur d’alerte

Les lanceurs d’alerte sont devenus des vrais phénomènes qui donnent des sueurs froides à certaines personnes, organisations et gouvernements. En anglais whistleblower , ils ont souvent défrayé la chronique par leurs déclarations et révélations sur des actions cachées, jugées nocives pour la société. Ce Terme a été inventé dans les années 1990 par les sociologues Francis Chateauraynaud et Didier Torny. Ils définissent le lanceur d’alerte comme une personne ou un groupe qui estime avoir découvert des éléments qu’il considère comme menaçants pour l’homme, la société, l’économie ou l’environnement et qui de manière désintéressée décide de les porter à la connaissance d’instances officielles, d’associations ou de médias, parfois contre l’avis de sa hiérarchie. Des lois ont même été adoptées pour les protéger. On trouve des organisations, des groupes, et même des particuliers qui se font du renom comme lanceur d’alerte.

Si leurs actions sont souvent estimées bénéfiques par certains, le caractère désintéressé reste encore à démontrer, puisque c’est du dedans du cœur de l’homme que se forment les projets, et la Bible nous dit que « le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » (Jérémie 17:9).

Les hommes sont plus sensibles aux menaces physiques (écologique, économique, sociale…) qui peuvent compromettre leur épanouissement, mais ils oublient le plus grand danger qui n’est pas physique, mais bien spirituel. En effet, l’homme n’est pas que de chair. Il est aussi d’esprit. Les lanceurs d’alerte que nous avons ne voient que les dangers physiques qui nuiraient la satisfaction de la chair et la survie d’un monde pourtant voué à la destruction, comme Pierre le dit dans 2 Pierre 3 :7 : «… les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies ».

Le grand danger qui nous guette n’est pas la destruction de ce monde maudit après la désobéissance de l’homme dans le jardin. Le vrai danger est plutôt la séparation totale de l’homme d’avec DIEU qui conduit l’homme directement dans de multiples difficultés, avec pour finalité la géhenne, un lieu de tourment éternel.

JÉSUS-CHRIST est venu lancer l’alerte en annonçant aux hommes la nécessité de se réconcilier avec DIEU pour échapper à la catastrophe humanitaire sans pareil, la destruction imminente de ce monde par le feu. Il appelle les hommes à la repentance et à la conversion, en vue de « fuir la colère à venir ». Durant Son temps sur la terre, il n’a cessé de leur faire connaitre que DIEU leur tend la main en vue de leur donner « de l’espérance et un avenir ». Après Sa mort il a conféré cette mission aux apôtres qui, dès l’aube de la chrétienté n’ont cessé de crier à plein gosier disant aux hommes « Sauvez-vous de cette génération perverse » (Actes 2 :40), car « la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion » (Colossiens 3 :6), c’est-à-dire sur ceux qui refusent d’écouter l’alerte. Les évangélistes, vrais lanceurs d’alerte, ne cessent depuis des millénaires de crier dans le monde entier que « le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » (1 Jean 2:17).

https://www.facebook.com/landry.pasteur

Le chrétien est pour son temps un lanceur d’alerte. Par la prédication de l’Evangile, il continue l’œuvre de JÉSUS-CHRIST qui convie les hommes à laisser le mal et venir à DIEU « qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2:4). La voix de l’évangéliste alerte le monde à se repentir. Paul dit : « Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de DIEU » (1 Corinthiens 6:9-10).

Chrétiens, ne cessons pas de lancer l’alerte, l’appel à la repentance.

Si cette méditation vous a intéressé, passez-la à vos amis.

Pasteur TCHANA Landry

Centre Evangélique de Tsinga. Tel : 677 325 281

https://www.facebook.com/landry.pasteur

Ne manquez pas nos émissions sur la Radio JÉSUS-CHRIST Roi des rois, sur 95.0 FM à Yaoundé et ses environs.
Suivez-nous à facebook : « facebook »

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

*