SEMEVA 2016 dans le département ecclésiastique de Yaoundé-Ouest

C’est en grande pompe que les jeunes du département ecclésiastique de Yaoundé-Ouest (département constitué des assemblées de Biyem-Assi, Obili, Mendong, Etoug Ebe, Ahala et Nsam) ont investi le mercredi 10 et jeudi 11 février 2016, le quartier Biyem-Assi et ses environs, aux fins d’annoncer aux hommes la bonne nouvelle du salut en JESUS-CHRIST, mais aussi les convier à prendre part aux activités évangéliques qu’organise la JEVIC (Jeunesse Vivante pour CHRIST) du vendredi 12 au dimanche 14 février 2016 dans le cadre de la SEMEVA (Semaine Evangélique) 2016.

Vient la journée du vendredi 12 février 2016 à partir de 15h où débutent effectivement le programme de la SEMEVA 2016 par un mini-concert de musique chrétienne tenu par les chantres du département ecclésiastique.

Les messages en chanson de louange et d’adoration en l’honneur de l’Eternel se sont succédés. Par ces chants, les chantres, en communion avec les Jéviciens venus de part et d’autre pour la circonstance, témoignent leur reconnaissance à l’endroit de DIEU Le Père, et de JESUS-CHRIST Son Fils Unique, qui nous a aimés et qui a donné Sa vie en sacrifice à la croix, payant ainsi la rançon pour le pardon de nos péchés. Les invités ayant honoré massivement à l’invitation par leur présence se joignent aux Jéviciens pour chanter les louanges à DIEU. La joie et l’allégresse sont visibles sur le visage de tous.

Les chantres témoignent leur gratitude envers le Très Haut qui les a aimés et qui les a sauvés de ce monde perverti pour faire d’eux des enfants de Son Royaume, le sel de la terre et la lumière du monde selon 1 Pierre 2, 10 et Matthieu 5, 13-16. Et par plusieurs autres messages véhiculés via des chants, les chantres conviaient les invités venus nombreux à renoncer aux vains rudiments de ce monde et à les rejoindre dans la vie nouvelle en JESUS-CHRIST ; vie nouvelle à laquelle l’on accède par la repentance et la conversion de ses péchés.

Aux environs de 17h, les chantres libèrent l’extrade afin de laisser place aux  Evangélistes ; il s’agit du Délégué Pastoral SIYOU Hyppolite et du Serviteur de DIEU KIAM Pierre. Le Serviteur de DIEU KIAM Pierre prenant la parole va encore entonner plusieurs autres chants de louange à l’Eternel avant de débuter l’évangélisation proprement dite.

L’évangélisation de cette première journée porte sur le thème suivant : L’appel au salut. Le texte de base est tiré du livre de Matthieu 11, 28-30.

A la base de ce passage biblique et de plusieurs autres passages, l’Evangéliste expliquera que l’Homme sans JESUS est esclave, l’Homme sans JESUS est malheureux, il est fatigué et chargé ; chargé du péché, des inquiétudes et soucis de la vie ; chargé par les souffrances que lui infligent les sorciers, les marabouts et les faux pasteurs. Mais JESUS-CHRIST, le Fils unique de DIEU est venu sur la terre donner Sa vie en sacrifice afin d’accorder du repos à quiconque croit en Lui. En effet, l’Homme, à cause de ses péchés est voué à la perdition et à la déchéance éternelle devant DIEU. Mais DIEU dans Son grand amour a envoyé Son Fils Unique JESUS-CHRIST mourir sur la croix afin que celui qui croit en Lui ne périsse point, mais obtienne la vie éternelle selon Jean 3, 16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle ».

A la suite du Serviteur de DIEU KIAM Pierre, le Délégué Pastoral Hippolyte SIYOU prendra la parole pour poursuivre l’évangélisation dans le même ordre d’idée. Et par plusieurs autres paroles, il exhortera les invités venus nombreux, à se sauver de cette génération perverse en acceptant le salut que DIEU leur offre gratuitement par JESUS-CHRIST.

A la suite de ces propos, plusieurs invités se lèvent pour s’engager solennellement à suivre Le Seigneur JESUS-CHRIST pour tout le restant de leur vie. L’Evangéliste élève la voix pour prier afin que Le Seigneur soutienne ces âmes dans leur engagement.

C’est aux alentours de 19h que prendra fin cette première journée du programme de la SEMEVA 2016.

Le samedi 13 février 2016, second jour du programme, les Jéviciens d’un cœur joyeux et à l’unisson, se livreront aux mêmes activités effectuées le jour précédent. Les Evangélistes font leur montée sur l’estrade aux environs de 16h30. En cette seconde journée, l’évangélisation dont le texte de base est tiré du livre du Prophète Esaïe 61, versets 1 à 3, aura pour thème : La bonne nouvelle.

L’Homme s’étant éloigné de DIEU par la désobéissance est devenu malheureux. Malheureux à cause  des mauvaises actions auxquelles il se livre au quotidien et dont il souffre les conséquences. En effet, il est vulgaire de voir des Hommes se livrer à la débauche, à l’ivrognerie, au tabagisme, à la corruption, à l’escroquerie et aux choses semblables. Quoi que les hommes sachent en eux-mêmes que ces actions produisent dans leur vie des conséquences dévastatrices et les éloignent de leur Créateur, ceux-ci cherchent désespérément à y renoncer sans pour autant en avoir la force. En effet, ils sont esclaves du péché car il est écrit dans Jean 8, 34 : « Quiconque se livre au péché est esclave du péché ».

La bonne nouvelle que les Evangélistes apportent aux populations de Biyem-Assi et ses environs est que DIEU dans Son grand amour, n’a pas voulu abandonner l’Homme dans cet état misérable et malheureux. L’Eternel a ainsi envoyé Son Fils Unique JESUS-CHRIST pour sauver l’Homme de la captivité et de l’esclavage du péché. Celui qui accepte Le Seigneur JESUS-CHRIST dans sa vie comme Seigneur et Sauveur personnel,  Le Seigneur JESUS lui donne le pouvoir de devenir une nouvelle créature et de marcher en nouveauté de vie ; loin des plaisirs et des passions de ce monde selon ce qui est écrit dans 2 Corinthiens 5, 17.

A l’issu de l’Evangélisation de cette seconde journée, plusieurs âmes s’engagent à accepter Le Seigneur JESUS-CHRIST dans leur vie, afin de bénéficier de la délivrance et de l’affranchissement que leur offre le Prince de vie.

Le dimanche 14 février 2016 se déroule le culte de clôture de cette semaine évangélique. Le culte débute à 9h par l’animation effectuée par le frère Ristin FOKONE, suivi du frère Guy Ronsard KENFACK et enfin le Serviteur de DIEU Pierre KIAM.

La prédication portera dans le livre de Marc 5, 21-34, avec pour thème : Comment venir au Seigneur JESUS-CHRIST pour être sauvé ?

Le prédicateur (le Délégué Pastoral Hippolyte SIYOU) expliquera que pour venir à JESUS, à l’instar de cette femme atteinte de la perte de sang depuis 12 ans dont il est question dans le texte, il faut être déterminé, il faut bannir à honte et la crainte du « qu’en dira-t-on ». Il faut venir à JESUS avec foi, avec une ferme assurance et une ferme confiance, sachant que JESUS est Tout-Puissant pour vous accorder une solution à toutes vos difficultés selon qu’Il dit dans Matthieu 28, 18 : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre ». JESUS ne sauve que ceux pour qui Il est Le seul chemin, La seule solution. Le Seigneur JESUS ne saurait être une « roue de secours » ; non ! Il est le Maître, Le Tout Puissant ; et celui qui vient en Lui doit Le reconnaître comme tel.

Après ce sermon et en réponse à l’appel lancé par le prédicateur, plusieurs personnes se lèvent également pour accepter de suivre le Seigneur JESUS-CHRIST conformément à Sa Parole.

Le prédicateur demande ensuite à tous ceux qui ont été guéris des maladies en écoutant la Parole de DIEU, de venir rendre gloire à DIEU. Six (6) personnes se lèvent pour témoigner de ce qu’ils étaient malades et ont recouvré la santé après avoir écouté la Parole de DIEU. Ceci témoigne de la véracité de la Parole de DIEU et de cette vérité indélébile : La puissance de DIEU est dans Sa Parole.

C’est aux environs de 12h que s’achève ce culte clôture par un cocktail que la JEVIC de Yaoundé-Ouest a bien voulu réserver aux bien-aimés venus de part et d’autre, ainsi qu’aux invités.

C’est ainsi que s’est achevé ce programme de la SEMEVA 2016 dans le département ecclésiastique de Yaoundé-Ouest. C’est d’un cœur plein d’allégresse que les jeunes se sont séparés avec cette pensée commune : vivement, que vienne la SEMEVA 2017.

Guy Ronsard Kenfack

DSC01087

DSC01072

DSC01080

DSC01084

DSC01089

Anim2

DSC_4426

Anim1

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

*