Culte spécial du 18 mai 2014 à NKOMKANA

Le Dimanche 18 Mai 2014, s’est tenu un culte spécial dans l’Assemblée de Nkomkana (Yaoundé-Cameroun). Ce culte qui a été présidé par le Révérend Pasteur TCHANA Landry, secrétaire par intérim du Département Ecclésiastique de Yaoundé Centre,  a connu la présence de plusieurs nouvelles  personnes, invitées quelques jours auparavant par les bien-aimés de l’Assemblée. Une grande joie a présidé à cette rencontre ou d’entrée l’animation sera conduite par le frère David ANYA. Les Annonces qui suivront sont lues par le Délégué Pastoral MVOGO Jean Kisito, le responsable de la dite Assemblée, à qui reviendra aussi le devoir de faire la lecture solennelle tirée du livre de Luc 15 :11-24.

La prédication qui suivra sera un vibrant appel à la repentance. Dans un air de joie, le prédicateur va convier tout le monde à revenir à DIEU. Loin de DIEU, les hommes dissipent leur bien en vivant dans le péché. La santé est un bien que DIEU nous a donné, la force physique, l’intelligence, même les moyens matériels sont des biens que DIEU a donnés aux hommes et qui devraient servir à leur épanouissement et à la gloire de DIEU. Mais, sans tenir compte de cela, chacun dans le péché a utilisé ces biens, qui pour la prostitution, l’idolâtrie, les sectes pernicieuses, la fornication, les boissons alcooliques… en un mot dans la débauche. Les conséquences sont les maladies, les déceptions, les familles détruites, la vie amère, les troubles multiples…

Comme l’enfant prodigue, DIEU veut seulement que l’on revienne à Lui, que l’on reconnaisse son péché et Lui demande pardon. Il ne jettera sur personne un regard méchant. Il ne demandera à personne pourquoi il a péché, mais il sera dans la joie de voir un pécheur qui se repend (Luc 15,7).

Après la prédication on va passer à la présentation de trois enfants à DIEU selon Luc 18,15. Nous rappelons que la Bible de permet pas de baptiser les petits enfants, mais on les présente à DIEU afin qu’ils participent à la grâce de l’Eglise.

Le Seigneur a guéri plusieurs malades de divers maux et parmi lesquels un monsieur qui est venu à l’Eglise ne pouvant marcher sans son bâton mais qui est rentré marchant librement. Et plusieurs personnes ont accepté désormais de revenir à leur Créateur. Nous prions que le Seigneur les soutienne.

L’un des points marquants aura surement été le fait que ce culte a été suivi en direct par l’assemblée de Skype qui est constituée des bien-aimés de la diaspora. Ceux-ci ont eu l’occasion de saluer l’Eglise et cela a produit de la joie dans les cœurs des uns et des autres.

Guy Ronsard K

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

*